début bloc menu

fin bloc menu

la galerie directement, avec métadonnées ...


A7-R + CZ distagon 35mm 2.8 + polar


J'ai décalé l'infini à l'arrache sur le Distagon - cf. hier - , l'effet est radical, au moins sur le plaisir de photographier. Difficile d'affirmer que le point à l'infini est meilleur, il me semble que oui. Mon avis, après avoir observé les éléments de réglage, est que :
- mes bagues C/Y - NEX sont normales, c'est à dire un poil trop courtes.
- le Distagon a eu un précédent utilisateur (achat eBay) qui l'utilisait déjà sur un boîtier numérique, donc via des bagues un peu courtes.
- cet utilisateur a préféré tenter de régler l'infini à la butée, et soit il s'est un chouïa loupé, soit sa bague était un poil plus courte que les miennes.

Une conclusion annexe est que dans les cas où c'est possible, il est plus confortable de décaler nettement le point au-delà de l'infini.


_DSC2404.jpg
_DSC2403.jpg
_DSC2405.jpg
_DSC2406.jpg
_DSC2407.jpg
_DSC2408.jpg
_DSC2409.jpg
_DSC2410.jpg
_DSC2411.jpg
_DSC2413.jpg

Je retrouve avec plaisir le rendu, les couleurs que j'attends de ce T*. L'effet du polarisant s'ajoute, presque avec excès après application du preset. Je remarque une dispersion gênante - couleur du ciel, des nuages, du sable - entre des images qui devraient être semblables, même orientation par rapport au soleil, même balance des blancs (lumière du jour). Sans doute à cause de l'orientation du polarisant, pour laquelle j'ai plusieurs critères, un peu au hasard.


_DSC2414.jpg
_DSC2415.jpg
_DSC2416.jpg

Travaux à la plagette du môle. La bande au professeur Nimbus-Commeinhes commence à bien déconner à frapper les cieux d'alignements pré-electoraux...


Les images:

_DSC2404.jpg



_DSC2403.jpg



_DSC2405.jpg



_DSC2406.jpg



_DSC2407.jpg



_DSC2408.jpg



_DSC2409.jpg



_DSC2410.jpg



_DSC2411.jpg



_DSC2413.jpg



_DSC2414.jpg



_DSC2415.jpg



_DSC2416.jpg



Communiquer un commentaire à l'auteur

se connecter pour pouvoir écrire