Viseur Olympus VF-4

fiche produit [ vendu ]
Viseur Olympus VF-4

Viseur Olympus VF-4 - (vendu)

présentation

[cf mes pérégrinations sur la recherche de l'appareil-compagnon idéal]

Pour résumer, j'étais et je suis toujours à la recherche d'un appareil devant entre autre être impérativement doté d'un viseur. J'avais une très bonne opinion du FDA-EV1S sur NEX: qualité de visée exceptionnelle, le pivotement le plaçant au-dessus des viseurs intégrés à la réflex : en passant de NEX-5N + FDA-EV1S à A7R, si j'ai apprécié la qualité d'image du second, j'ai été un temps frustré de ne pouvoir comme avec le premier basculer le viseur.

Quand j'ai vu une proposition près de chez moi pour un kit E-P5 - 17mm f/1.8 - V-F4, le dernier élément (le viseur) a été déterminant. Je pense que le V-F4 est basé sur le même afficheur (Epson ?) que le FDA-EV1S

Au déballage, la qualité et le confort de visée sont bien là, et même marginalement améliorés par rapport au Sony. En revanche, l'augmentation d'encombrement de l'ensemble boitier + viseur par rapport au boitier seul est plus ressentie que dans le cas du NEX-5N.

Paradoxalement (j'en conviens), je décide avant même de prendre une décision concernant boitier et objectif(s) de me séparer du viseur, pour peu que je trouve acquéreur dans des conditions correctes.


pourquoi m'en séparer ?

En premier lieu, au moment de l'acquisition de l'ensemble Olympus, j'avais déjà commencé à évoluer concernant l'alternative écran viseur. Beaucoup d'appareils photographiquement ambitieux sont proposés sans viseur, je ne suis pas un être exceptionnel, je dois donc moi aussi parvenir à exploiter ce type de visée. Par la force des choses sur mon NEX-C3 j'avais bien avancé dans ce sens.

Ensuite, il se trouve que sur l'E-P5, la possibilité de sélectionner la zone de mise-au-point et déclencher simultanément via l'écran tactile, au doigt, que j'avais d'abord rejetée, est étonnament bien adaptée à la photographie de promenade avec personnages.

Enfin, l'E-P5 est vintage, mignon, cossu, tout ce qu'on veut, mais relativement volumineux et lourd (c'est aussi une qualité), il est à la limite de l'appareil de promenade toujours disponible. Avec le V-F4, on franchit cette limite.

En résumé, comme avec mon NEX-5N, c'est deux appareils en un seul: 

A - avec juste un objectif compact, voire un ultracompact (pancake), sans viseur, ce sera l'appareil-compagnon toujours disponible, il remplacera le télémétrique 35mm de jadis. 

B - sédentaire, ou dans un (petit) sac, avec éventuellement un choix d'objectifs, flash supplémentaire, viseur, il sera l'appareil principal, l'équipement réflex de jadis.

Il se trouve que si le NEX-5N remplaçait A et B, l'E-P5 n'aura que le rôle A, le rôle B étant dévolu à l'A7R.

Voilà pour les raisons qui font que j'accepte l'idée de me séparer de cet objet. En outre, j'ai une très bonne raison de le vendre: j'achète beaucoup, trop rapidement parfois, en général du matériel ancien, mais pas uniquement. Pour continuer, j'ai besoin de revendre, avec ou sans perte. Mais je n'aime pas, ni la mise en place de la vente, ni la séparation d'avec l'objet vendu. Je me force donc pour procéder aux ventes qui me semblent les plus faciles, parce que l'objet est toujours d'actualité, ou est réputé, recherché.

conditions de la vente

la procédure
Contact initial courriel ou texto via leboncoin, ou autre, ou directement, puis blah au téléphone, décision, et enfin rencontre-échange ou paiement-envoi. Pas de négociation individuelle envisagée. 
la douloureuse

Le prix demandé est de 135S'il y a expédition, la participation de l'acheteur est fixée à 350, livraison en point relais (a priori Mondial Relay ).

contenu de la livraison

Le viseur tel que vendu neuf, avec protection de sabot, dans pochette en intissé. Plus une "jolie" pochette Olympus, provenant d'un complement optique pour l'excellente série IS.

Si aucun contact n'est établi par ailleurs, écrire au vendeur

se connecter pour pouvoir écrire