M-ZUIKO 17mm f1.8

fiche produit [ vendu ]
M-ZUIKO 17mm f1.8

M-ZUIKO 17mm f1.8 - (vendu)

[voir préalablement cette page de blog ]


origine, garantie

Tiré d'un lot acheté le 16 juillet 2017 via leboncoin.fr.
Vendeur voisin, transparent (adresse domicile, adresse travail, téléphone, PayPal, rencontre physique, mon pif légendaire).
L'objet était présenté comme très peu utilisé, sans mention de garantie, donc sans garantie. Je n'ai demandé ni date ni lieu d'achat, mais en revanche la raison de la revente: tout à fait inadapté au "projet", au profit d'une GoPro, ce qui était en cohérence avec le contexte professionnel et l'âge.
Les versions de firmware confirment un achat en 2014 ou 2015. Le lot était un vrai kit, en atteste la boîte, un bundle qui ne semble pas avoir été officiellement importé en France. Je penche donc pour un achat impulsif lors d'un voyage.
Le nombre de déclenchements de l'ordre de 1390 - que j'ai porté à 1610 - peut correspondre à une utilisation initiale normale sur quelques jours, puis plus rien.
J'ai enregistré le matériel (numéros de série) sur MyOlympus, pas de problème, il est même mentionné une fin de garantie standard en 2019, prolongée de six mois pour inscription. Je ne pense pas que cette garantie soit utilisable.


présentation, opinion

C'est une joli morceau de métal et de verre. Esthétiquement intégré à la gamme et en particulier à l'E-P5. Le vintage est un parti-pris, pas désagréable, d'autant que j'apprécie particulièrement les optiques Zuiko anciennes sur mes Sony. La commutation AF/MF sur l'objectif est bien présente, mais cachée: en tirant vers soi la bague de mise au point, on force en manuel, avec une véritable échelle des distances avec profondeur de champ. Liserés chromés sans doute pour marquer la gamme Premium. La MAP est interne (IF).

Le filetage de filtre est en Ø46. Extérieurement, une couronne lisse Ø48 permet de fixer des accessoires par pincement, à l'instar du pare-soleil cylindrique d'antan. Un pare-soleil spécifique LH-48B est vendu à part, trop cher, se fixant de cette façon. Des clones sont disponibles chez les broqueurs asiatiques d'eBay. Au même endroit, et à un tarif quasi humanitaire (1€ port compris), des trucs à visser Ø46 plutôt bien fichus et jolis. Je dispose de beaucoup de quincaillerie en Ø49, j'ai donc approvisionné une bague 4649, avec un bouchon Ø49. J'ai testé avec un polarisant (linéaire, Olympus) suivi d'un pare-soleil souple, c'est impeccable, mais encombrant. Laisser cette bague à poste ajoute une paire de millimètres en longueur, et rien au Ø. Je joins la bague step-up et le bouchon avec la livraison de l'objectif.

du pare-soleil (hors-sujet !)

Si ce caillou n'est pas un pancake, il est compact. C'est le compromis idéal qui permet de réellement manipuler une bague de mise au point. Si on veut bénéficier de cette compacité, il faudra parfois, dans l'urgence, savoir l'utiliser au mieux sans accessoire, sans pare-soleil, ce qui lui convient plutôt bien.

Pour mes tests, j'ai utilisé exclusivement le RAW, avec Lightroom et un coup d'oeil à Olympus Viewer 3. Par habitude d'autres sources, j'ai pas mal foiré le développement, mais avec amélioration à chaque séance.
- à la prise de vue, l'objectif est de contact très agréable. En relation avec le boîtier, la mise au point automatique est précise, silencieuse et remarquablement rapide. Je n'ai rien d'équivalent, toutes focales et formats confondus.
- l'impression immédiate de rendu est très bonne, les images sont naturellement agréables, en relation avec mes goûts, je retrouve l'équilibre couleur à la fois chatoyant et naturel de mes vieux Zuiko. Autosuggestion ? Dans les limites de ce qu'il est possible de faire sur un capteur de cette taille, il est possible d'obtenir de jolis flous.
- aberrations chromatiques, distorsion avant correction: c'est bon, meilleur que ce à quoi je m'attendais. En fait, j'ai un doute sur le comportement de Lightroom, qui pourrait (est-ce possible ?) appliquer silencieusement des corrections intégrées au profil.
- peut-être une légère déception à propos du piqué. Disons que je m'attendais à quelque chose de plus spectaculaire, à l'instar de certains cailloux qui exposent plus leur piqué que de l'image, et que je ne recherche pas. L'impression de définition est bonne et naturelle. Il est fort possible que le traitement des RAW (décidément pas bon) soit en cause dans mon ressenti.

 Dans cette focale équivalente, je n'ai rien de supérieur.  Et rien d'aussi bon qui soit à la fois compact et AF/MF. C'est le boîtier E-P5 qui n'est pas adapté à l'usage envisagé. Si l'objectif seul ne trouvait pas preneur, il est possible que je surveille les boîtiers (Olympus, Panasonic) plus compacts que l'E-P5 et susceptible de le valoriser.

Je propose deux galeries de photos prises par l'objectif. Dans chaque encadré, les vignettes pointent vers des images plein format, longues à charger. Il est inutile de les regarder toutes dans ce format. Voir plutôt chacune de ces galeries, inscrites dans 1920 x 1080: 17mm f1.8 - série 117mm f1.8 - série 2.


conditions de la vente

la procédure
Contact initial courriel ou texto via leboncoin, ou autre, ou directement, puis blah au téléphone, décision, et enfin rencontre et échange ou paiement et envoi. Pas de négociation individuelle envisagée. 
la douloureuse

Le prix demandé est de 225€.
Disponible à Sète, patrie d'Ève Angeli. S'il y a expédition, la participation de l'acheteur est fixée à 480, livraison en point relais (a priori Mondial Relay, indemnisation N3).

contenu de la livraison

L'objectif tel que vendu neuf, avec bouchons avant et arrière, dans pochette bulle.  step-up 46-49mm, bouchon 49mm. Plus une superbe pochette Olympus Zuiko vintage (gazelle de Zanzibar ?) 

Si aucun contact n'est établi par ailleurs, écrire au vendeur

se connecter pour pouvoir écrire